Actualité_image par defaut
17/03/2021

Négociations commerciales : L’ADEPALE adresse une lettre ouverte au gouvernement pour une refonte totale d'un modèle obsolète et inégalitaire

L’ADEPALE – Association Des Entreprises de Produits Alimentaires Élaborés – regroupe en France plus de 50 000 collaborateurs, 400 établissements, principalement des TPE, PME et ETI. Après un an de crise sanitaire, ces entreprises ont fait preuve d’un engagement sans faille pour assurer la continuité alimentaire au service des Français et elles continueront à assumer leur responsabilité.
Mais, aujourd’hui, elles font face à une pression déflationniste croissante de la part des distributeurs, qui a de graves conséquences sur leurs capacités à favoriser la préservation et la constitution de filières nationales, la transition agroécologique et l’adaptation au changement climatique.

Il est devenu urgent de réviser le modèle des négociations commerciales en France et l’ADEPALE fait des propositions pour changer ce système profondément déséquilibré. C’est pourquoi son Conseil d’Administration a décidé de s’adresser publiquement au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie et à la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher, dans une lettre ouverte signée de son Président Jérôme Foucault afin de présenter des propositions simples et concrètes pour un nouveau modèle de relations commerciales et demander à intégrer, au travers de la CPME alimentaire, le comité de suivi des négociations commerciales.

Télécharger le communiqué de presse